Dans la revue de presse du jeudi 5 août, nous aborderons : la baisse de la population, les nouvelles mesures contre le coronavirus et la naissance d’un petit guépard.

Démographie en berne

La population du Japon est tombée à 126,65 millions d’habitants au 1er janvier, plus importante chute depuis 2013. Cela reflète notamment la baisse du nombre de résidants étrangers en raison de la fermeture des frontières lors de la pandémie de coronavirus. La population s’élève donc à 126 654 244 personnes, en baisse de 483 789 ou 0,38% par rapport à l’année précédente. Le nombre d’étrangers a diminué de 55 172, une première en sept ans, alors que le nombre de Japonais a diminué de 428 617 personnes.

Nouvelles mesures

Le gouvernement devrait décider d’étendre son quasi-état d’urgence COVID-19 à huit autres départements, alors que le variant Delta, hautement contagieux, se propage dans ces zones. Cette décision intervient juste après celle étendant l’état d’urgence à Ôsaka et à trois départements près de la capitale, en plus d’une mesure de quasi-urgence pour cinq autres départements. « Dans de nombreuses régions du pays, nous assistons à une augmentation rapide des cas, à une vitesse sans précédent », a déclaré Yasutoshi Nishimura, ministre en charge de la réponse au coronavirus.

Rare naissance

Un bébé guépard est né, pour la première fois en 15 ans, dans le parc à thème Adventure World de Shirahama, département de Wakayama dans l’ouest du Japon. Le petit mâle est né le 22 juillet de parents arrivés d’Afrique du Sud en mars 2021. Il pesait 780 grammes le 26 juillet, ce qui est plus grand que la moyenne. La femelle a donné naissance à un autre petit, mais malheureusement mort-né.

close