Dans la revue de presse du lundi 14 juin, nous aborderons : la perte sèche de près de 6 400 doses de vaccin, la lutte contre les émissions de méthane et le décès du compositeur Asei Kobayashi

La perte de 6 396 doses

La ville de Kawasaki dans le département de Kanagawa, au sud de Tôkyô, a dû jeter pas moins de 6 396 doses de vaccin contre le coronavirus à cause d’un problème survenu au niveau des congélateurs. Entre le 11 et le 13 juin, selon la mairie, l’alarme d’un des congélateurs Pfizer s’est mise en route, signe d’un dysfonctionnement du maintient de la chaine du froid. Les vaccins ont été décongelés un temps puis recongelés lorsque le congélateur s’est remis en route peu de temps après. Selon le laboratoire, il est dangereux d’utiliser ces doses et elles furent donc jetées.

Réduction des émissions de méthane

Yasuo Kobayashi, professeur à l’université d’Hokkaidô, a dévoilé une méthode qui permettrait, à terme, de réduire de 80% les émissions de méthane des vaches d’ici 2050. En 2019, le secteur de l’agriculture a produit 47,7 millions de tonnes de gaz a effet de serre. Pour réussir son projet, Yasuo Kobayashi veut mettre au point un dispositif qui permettait de connaître en détail le processus de fermentation dans l’estomac des bovidés et ainsi pouvoir limiter l’émission de méthane. On estime qu’une vache laitière produit environ 500 litres de méthane par jour.

Décès du compositeur Asei Kobayashi

Le compositeur japonais Asei Kobayashi est décédé aujourd’hui à l’âge de 88 ans. Après des études à l’université de Keiô, il étudia sous la tutelle de Tadashi Hattori. Il travailla sur une multitude de jingle télévisé, de bande-son de film et d’anime. On peut citer son travail sur Okami shônen Ken, un des premiers anime de la Toei. Il s’est fait connaître en tant qu’acteur avec sa participation à l’émission Terauchi Kantaro ikka dans les années 70.

close